Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 15:03

 

 

Suite de la mise en examen d’Aubry pour les Victimes de l’amiante

A quand la mise en examen de Jospin, Kouchner suite à l’empoisonnement du sang

Contaminée avant 1989.

Samedi 9 novembre 2012.

Bonjour

Enfin Jospin sort de son hibernation, et le revoilà placé par hollande sur un dossier « la commission sur la rénovation et la déontologie » de la vie politique, mais  je crois me rappeler quand il était premier ministre, c’étais dans son programme ou il a été incapable de moderniser la vie politique

Il y a eu aussi cette affaire des Victimes contaminée avant 1989 suite à des transfusions que l’on appelé les NON A NON B en 1989 et en 1990 l’Hépatite C. Se type c’est permis d’annoncer dans le journal ° LES ECHOS° du 17 avril 2001, l’Etat a décidé d’indemniser les Victimes d’accident médicaux. Au premier rang desquels figurent les VICTIMES DE l’HEPATITE C. C’est bientôt la fin de l’indifférence. A partir de l’an prochain en principe, ils pourront se tourner vers l’état pour obtenir réparation. Pour le moment Jospin a tranché sur le principe en acceptant que puisse être indemnisées à titre rétroactif les VICTIMES DE l’HEPATITE C condamnées accidentellement. Prés de 600.000 français sont actuellement porteur de ce virus, à l’origine de transfusions, antérieur à 1999, cirrhoses du foie évoluant parfois au cancer. Jospin a aussi informé qu’il y aurait un fond public d’indemnisation, nous attendons encore. Il y a aussi Kouchner lui il aurait du resté en Afrique. Se type a eu le mépris de faire une loi de 2001 sur l’aléa thérapeutique « voir l’article de VAR MATIN du mercredi 5 septembre 2001. Sur le renforcement des droits du malade, il prévoit en particulier un accès direct au dossier médical et l’indemnisation des Victimes. Se posait en effet le problème des 600.000 Victimes contaminées par le virus de l’hépatite C par transfusion avant la mise en route du test de dépistage en 1990.

Le gouvernement à finalement donné sont feu vert « EN EXCLUANT LES VICTIMES passés de l’hépatite C, ce qui veut dire que toutes les Victimes contaminée suite à des transfusions avant 1990 seront exclu, pour pouvoir être reconnu comme Victime. Nous s’avions et nous en avons eu confirmation par l’ancien ministre de la santé Claude Evin en 1989 suite à une émission de radio sur le mégalondon.fr du 3 mai 2010 que vous pouvais écouter sur l’affaire du sang contaminé « les hôpitaux ne gardé pas les dossiers médicaux et qu’il n’avait pas organisé la traçabilité des dossiers médicaux. Suite à ses informations vous trouverais aussi  sur cette même radio du 11 février 2011 ma réponse à Claude Evin « l’état nous a laissé tomber depuis longtemps » et vous en jugerais par vous-même. Il est vrai que se n’est pas l’affaire des seins en caoutchouc ou le médiator, qui a été tellement médiatisé par la presse et les émissions de télés et il serait bien que les médias fasse une vrai émission sur ses Victimes contaminées avant 1989 que l’on appelé les NON A NON B et pouvoir parler des indemnisations impossible suite à la destruction du dossier médical et la fameuse loi de Kouchner sur l’aléa thérapeutique de 2001. Prenons mon exemple : j’ai donc étais transfusé en 1967, en 1990 je suis informé que je suis porteur du Virus de l’hépatite C, je dépose plainte pour empoisonnement, je continu à faire des recherches de mon dossier médical et je reçois un courrier de l’hôpital GEORGES POMPIDOU DU 18 NOVEMBRE 2003 COMME QUOI MON DOSSIER MEDICAL A ETE DETRUIT EN 1968.C’est à dire un ans après de ma sortie de l’hôpital alors qu’il aurais du être gardé vingt ans, Je me suis retrouvé au tribunal de Toulon débouté, j’ai donc fait appelle de cette décision encore débouté, je suis allé à la cassation, a la cour européenne des droits de l’homme es bien débouté, la raison c’est que je n’avais pas d’information et la preuve de ma contamination alors que j’avais comme information des attestations sur l’honneur de mes amis et de ma familles qui mon vu à l’hôpital Laennec transfusé, en plus l’expert qui mentionne dans son rapport que suite à une hémorragie digestive sa nécessite obligatoirement des transfusions, la nous rentrons dans le doute et l’article 101 d’où le doute profite à la Victime, es bien les président et juges des tribunaux ne s’emble pas connaitre cette loi, quelle honte pour eux et la justice Française, il y a une personne qui a dit je crois des sous hommes, je pense qu’il faut y réfléchir et qu’il avais surement raison. C’est Victimes contaminées par transfusion vous en attendais parlé non, es bien il y a 5000 décès par ans, L’INSERM nous annonce qu’en 2015,2020 il y aura entre 15000 morts et 20.000 morts suite au cancer du foie, trouvais vous cela normal que personne en parle car elle l’hépatite C  excite toujours. Les responsables ou sont t’il ? Mais au gouvernement socialiste, se gouvernement responsable du génocide deviens donc un gouvernement assassin.

Je voudrais féliciter la Juge Madame Marie-Odile BERTELLA-GEOFFROY qui a eu le courage de mettre Aubry en examen pour homicide et blessures involontaire pour l’amiante. Naturellement pour se défendre Aubry raconte, le ministère du travail a fait son travail, a fait son boulot avec ce décret de 1977. En 2004 le Conseil D’ETAT a pointé la responsabilité de l’Etat pour défaut de réglementation spécifique à l’amiante. Vous vous en rendais comptes la France n’a pris qu’en 1977 les premières mesures de précaution en faveur des travailleurs, soit 46 ans après le Royaume-Uni, 31 ans après les Etats-Unis, pourtant, il y avais des raisons de s’alarmer bien avant, depuis les années 1960. Et Aubry se permet de dire que le ministère Publique a fait son boulot, vraiment les Victimes décédé suite à l’amiante doivent se retourner dans leurs demeures.

Félicitation pour la juge Madame Marie-Odile BERTELLA-GEOFFROY et maintenant à qui le tour, es bien à ces assassins responsable du génocide Des NON A NON B contaminé avant 1989 suite à des transfusions, la aussi il y a eu des cris d’alertes au ministère de la santé par des directeurs de la transfusion sanguine qui nous informé qu’il fallait arrêter de prendre du sang dans les prisons et les personnes venant de l’Afrique du nord ex ex...Il suffit de lire l’article du journal l’Evénement du mardi 18 mars 1997 sur l’hépatite C (la nouvelle épidémie), le journal L’Actualité du vendredi 12 mars 1999 (le Conseil d’Etat pour l’indemnisation des Victimes de l’Hépatite C) le journal les Echos du mardi 17 avril 2001 sur l’Etat a décidé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux d’où l’Hépatite C. Le journal le Monde du mardi 21 octobre 1997 sur l’insoluble casse tête de l’indemnisation des Victimes de l’Hépatite C, si vous en voulais encore des articles comment les socialistes nous ont menti  j’en aie un gros classeur, honte à ses personnages et il continu à nous mentir.

Monsieur GAUDRY Christian.

Partager cet article

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Christian.Gaudry
  • Christian.Gaudry
  • : brun, je donne de mon temps pour les autres,aimable,courtois,et je fais la cuisine, le repassage et le ménage. bisous..68 ans.
  • Contact

Recherche

Liens