Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 12:22

                                                Hépatite C : les avancées en 1997.    A.F.P. Var-Matin

 

L' Association de défense des Victimes de la Transfusion Sanguine reçue au ministère de la Justice. Un espoir: accélérer

les dossiers d' indemnisation.

 

Identifié en 1989, pour la première fois grâce aux techniques de biologie moléculaire, le virus de l'hépatite C touche, en France, plus de 500.000 Victimes. Seule une minorité des Victimes atteints est dépistée et prise en charge. Vendredi dernier,

les représentants de l' association de défense des Victimes de la Transfusion Sanguine ont été reçus par le directeur de

Cabinet du ministre de la Justice, M. Toubon. A l'ordre du jour : la création d' un fonds d'indemnisation pour les Victimes,

comme il en existe aujourd'hui pour les Victimes contaminées par le S.I.D.A. Réponse négative, pour des raisons budgétaires,

mais quelques avancées ont été obtenues...

 

Maitre Emeric Guillermou, de Toulon, qui est venu plaider la cause des Victimes de Transfusion. Un dossier difficile, car, si

plusieurs arrêts sont déjà connus, le parcours du combattant pour réunir les preuves peut décourager la majorité des Victimes

° Il faut, explique M. Guillermou, prouver la Transfusion. Cette première étape n'est pas la plus simple, car les Victimes des

hôpitaux sont souvent absentes, ou détruites ou inutilisables. Il faut ensuite prouver la contamination, puis prouver encore le

lien de causalité entre la Transfusion et la Contamination....<

 

La notion de fond d'indemnisation n'a pas été retenue, pour des raison budgétaires: elle risquerait de créer une °inflation° 

demandes, or les Contaminations de masse ne sont pas terminées. Après le V.I.H., l'Hépatite C on commence à s'interroger à

propos du prions, l'avenir, dans ce domaine, est encore incertain, mais il est surtout inquiétant et écarte, du même coup, les

Victimes atteints d' Hépatite C d'une indemnisation forfaitaire...Le principe d'une aide juridictionnelle étendue à l'ensemble des

Victimes est, par contre, accepté sans critère de revenus.

 

L' avocat de l'association a également demandé une accélération du traitement des dossiers: six mois paraissent raisonna-

bles, au lieu des trois ou quatre années de procédures actuelles.

 

Enfin, quand les Centres de Transfusions sont en cessation de paiement ou que le plafond de l'assurance est déposé,

c'est l' État qui prendra la relève.

 

Dépistage cibler:

 

Toute les questions seront évoquées lors d'une assemblée générale de l'association qui se déroulera à Paris le 22 février,

sur le plan national. Localement, les Victimes qui souhaite avoir plus de renseignements peuvent s'adresser au délégué

régional de l'A.D.V.T.S., M° Christian Gaudry, qui tient une permanence chaque lundi de 9h à 11h, salle Gérard Philippe

à la Garde.

 

L' hépatite C reste une maladie invalidante et, depuis 1986, est assimilée aux maladies contagieuses comme la peste, la rage et le S.I.D.A. Pourtant, lors de la dernière conférence de consensus consacrée à l'hépatite C, qui s'est déroulé à

Paris en janvier 1997, le dépistage cibler a été préféré au dépistage de masse, les groupes à risque étant identifiés. La

Transfusion avant 1991 de produits sanguin ou de leurs dérivés et usage de drogue représentent les deux principaux

facteurs de contamination par le virus. Les infections nosocomiales présentent un risque important et pourraient être

responsables d'environ 15% des cas d' Hépatite C.

 

L' Hépatite C évolue dans 20% des cas vers la guérison, et dans 80% des cas vers la chronicité. La cirrhose et le cancer du foie sont les deux évolutions à redouter.

En 1995, constate M° Guillermou, le ministre de la Santé envisageait un fonds d'indemnisation pour les Victimes transfu-séés contaminées par  l'hépatite C. Aujourd'hui, on se heurte à un DESENGAGEMENT DU GOUVERNEMENT, PEUT-

ËTRE PARCE -QUE LES CONTAMINATIONS DE MASSE SE MULTIPLIENT....!

 

Ch. Gaudry.                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article

commentaires

marzin jean marc 02/03/2011 12:33


bonjour
ma femme est décédé en février 2010 hépatite c puis cirrhose puis cancer pas de greffon donc décé aprés 25 ans de combat contre la maladie et l'efs procés quelle a gagnée en 2008 elle a dit non et
je continu son combat méme si elle n'est plus la elle ma demandée avant de partir de ne pas les laisser s'en tirer comme ca donc reprocés devant le tribunal de grande instance qui pour l'instant a
validé ma plainte et ordonné une nouvelle expertise que je prépare actuellement je ne comprend pas que l'hépatite c les malades leurs famiiles ne faces pas parler d'eux alors que le médiator tient
l'antenne bien que le nombre de décés soient bien inferieur a celui du sang contaminé ce message est un cri de colére pour plus de rensiegnements envoyé moi un mail dans tous les cas j'irais
j'usqu'au bout du combat comme le fait ma femme grosse pensée a vous tous

marzin jean marc


Gaudry Christian 15/03/2011 13:14



15 janv 2011. Bonj.jean-marc- Courage,Courage.Vôtre femme est décédé suite à des assasins qui ont pris la décision de conti la transf sang,malgré les cris d'alerte de la transf eneffet mois aussi
je ne comprend pas le silense des familles de victimes du génocide.j'ai étais conta en 1967,les traitements, le cancer,la transplantation le 21 avril 2010.Je m'ne un combat depuis 1992.mon n°de
tél:04.89.79.65.57.06.28.66.62.53.voire blog génocidehépatitec over.blog.fr merci.


 


 


 



Présentation

  • : Christian.Gaudry
  • Christian.Gaudry
  • : brun, je donne de mon temps pour les autres,aimable,courtois,et je fais la cuisine, le repassage et le ménage. bisous..68 ans.
  • Contact

Recherche

Liens