Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 17:19

Le 21 mars 2011.

Bonjour,

 

Hépatite C :  L’ESPOIR DE LA Bithérapie : Var- Matin jeudi 18 décembre 1997.

L’association de l’interféron alpha avec un antiviral, la ribavirine, testée au C.H.U. de Nice,

constitue un gros progrès dans le traitement de l’hépatite C.

Actuellement en phase terminale d’essais cliniques au CHU de Nice, mais aussi dans de

 Nombreux établissements  français dans le cadre d’une étude multicentrique, la bithérapie

( interféron  alpha+ ribavirine) fait disparaitre le virus ( les virologistes parlent de ( virémie

 nulle)  chez 82% des Victimes, après six mois de traitement.

Nous annoncions voila plus d’un an  ( Nice  -Matin du 13 novembre 1986) l’efficacité des pro-

tocoles en cours au CHU de Nice – l’ Archet 2 à partir de nouvelles molécules comme la

 ribavirine dans le traitement de l’hépatite C.

Le succès de cet antiviral, associé au classique interféron alpha, autre antiviral, se confirme

Désormais, comme le démontre une étude internationale à laquelle la France et notamment

 le CHU de Nice a participé.

Incertitude à long  terme :

Cette étude a été effectuée sur 345 Victimes atteintes d’hépatite C, en rechute après traite-

Ment par l’interféron alpha. La rechute est vécue comme un drame par les sujets atteints

 d’hépatite C car, rappelons- le, le traitement, soit trois injections sous- cutanées par

semaine pendant un ans, provoque des effets secondaires indésirables : syndrome grippal

grande fatigue, maux de tête.. ex.

Dans le cadre de cette enquête, on a donc de nouveau administré de l’interféron alpha seul

A 172 de ces Victimes (rechuteurs), tandis que les 173 autres étaient traités avec le cocktail

Interféron + ribavirine seul)

A la fin de six mois de traitement, 47% des patients du premier groupe ( interféron alpha

Ne présentaient plus de virus, contre 82% dans le second groupe.     

              L’incertitude demeure quand à la réponse des patients à long terme. Cependant, même si

              les médecins admettent manquer de recul, cette étude montre encore que six mois après

              L’arrêt du traitement, la réponse est maintenue chez seulement 5% des patients du premier

             Groupe ( interféron seul), contre 49% chez ceux ayant bénéficié de l’association interféron

             Alpha + ribavirine.

             C’est un gros progrès et l’espoir de la bithérapie se confirme <, commentait hier le Dr Fran-

            Çois- de Carolis- bosc chargé de l’hépatologie au CHU de Nice, l’Arget 2, dans le service du

             Pr Jean- Pierre Delmont ;

Ou une vingtaine de Victimes ont été jusqu’à maintenant traités par bithérapie.

En fait, l’association est efficace chez un certain nombre de sujets : ceux qui n’ont jamais été         

Traités, et ceux qui traités à l’ interféron alpha, ont répondu au traitement. On les appelle les

Répondeurs rechuteurs

20.000 cas dans les Alpes – Maritimes.

Autre amélioration capitale apportée par la bithérapie : les lésions au niveau du foie,

Nécroses et inflammation, sont nettement moins nombreuses. On peut donc rechuter, et se

Dire que le traitement n’a pas été suivi pour rien,

 L’absence de lésions permet en effet de retarder l’évolution vers la cirrhose et quand il y a

Pas de cirrhose, et quand il y a pas il n’y a pas de cancer, explique encore le Dr Carol-Bosc

Il y a pas de cancer, explique encore le Dr Carol-Bosc. Il est en effet actuellement établi que,

Sur cent hépatites C , cinq évolueront en cancer du foie.

 Les Victimes peuvent demander à être traiter par bithérapie, en milieu

Hospitalier uniquement, dans le cadre d’un protocole ou d’une  ATU (autorisation 

Temporaire d’utilisation).

Les résultats au long cours de l’association des deux anti- viraux décideront de l’avenir de ce

Traitement, mais le Dr Alain Rimalho, directeur médical de Schering- Plough, qui fabrique la

Ribavirine, nous a confirmer que face aux résultats  spectaculaires, positifs et intéressants

 de la bithérapie, un dossier d’autorisation de mise sur le marché a été soumis au autorités

   Environ 20.000 Victimes sont atteintes d’hépatite C  dans les

Alpes- Maritimes.

Christian Gaudry.

Merci.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Christian.Gaudry
  • Christian.Gaudry
  • : brun, je donne de mon temps pour les autres,aimable,courtois,et je fais la cuisine, le repassage et le ménage. bisous..68 ans.
  • Contact

Recherche

Liens