Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 12:17

 

Le Génocide de l'hépatite C  NON A NON B :

 

LES OUBLIES DE LA POLITIQUE PARLENT.

1960-1990. L'HEPATITE C  ASSASSINE  EN  FRANCE.

 

Pour cause nul n'a voulu reconnaitre cette nouvelle infection préférant la dénommée HEPATITE NON A--NON B

 

Mais comme toute contamination le mal gagne sur le silence et, force a été d'admettre l'ampleur du désastre: 600.000

VICTIMES DU GENOCIDE DE L'HEPATITE C.

 

Ses origines sont connues,  CONTAMINATION POST-TRANSFUSIONNELLE dont les facteurs sont essentiellement les

TRANSFUSIONS SANGUINES subies par le plus grand nombre de VICTIMES avec des produits pas controlés et vicies.

Le poison poursuit son chemin dans nôtre sang et ronge tout sur son passage.

 

Il faut également mettre en cause les infections NOSOCOMIALES, virus dont la cause majeure est l'insécurité sanitaire

qui régnent dans trop de centres de soins.

 

La loi du 4 mars 2002 est venu en aide aux VICTIMES D'INFECTIONS NOSOCOMIALES, MAIS SEULEMENT POUR CELLE

DONT LA CONTAMINATION PEUT ÊTRE DATEE A COMPTER DE SEPTEMBRE 2001, LAISSANT LES AUTRES ET ELLES

SONT NOMBREUSES A LA CHARGE DE LA JUSTICE.

 

POUR LES VICTIMES DE L'HEPATITE C EN SON ARTICLE 102 DE KOUCHNER MINISTRE DE LA SANTE EN 2002 QUI

POSE LE PRINCIPE D'UNE PRESOMPTION DE RESPONSABILITE A L'ENCONTRE DE L'E.F.S. OU AUTRE ETABLI-

SSEMENT DE SOINS, MAIS A LA CONDITION POUR LA VICTIME DE PRESENTER SON DOSSIER MEDICAL QUI

ETABLIERAIT AU MOINS UNE OPERATION AYANT NECESSITE DE L'ADMINISTRATION DE PRODUITS SANGUINS LABIL

OU STABLES. LA NECESSITE DE PROUVER QUEL A ETE LE CENTRE FOURNISSEUR SEMBLE ETRE A LA CHARGE

DES ETABLISSEMENTS EN CAUSE.

 

VOUS L'AVAIS DONC COMPRIS le dossier médical est l'élément déterminant d'une action en responsabilité ouvrant droit

éventuellement a une juste réparation des préjudices personnels subi et aussi économique car bon nombre de VICTIMES

EN RAISON DES EFFETS DE L'INFECTION ONT PERDU LEUR EMPLOI ET SONT AU MIEUX EN DERNIER RECOURS

BENEFICAIRES DE L'ALLOCATION ADULTE HANDICAPE DONT LE MONTANT DE RESSOURCES ASSURE EST BIEN

PROCHE DU SEUIL DE PAUVRETE:

 

VICTIME, MALADE, EXCLU, HANDICAPE, SANS EMPLOI, SANS RESSOURCE DECENT, un tableau a la zola mais trop

réel. MERCI LE GOUVERNEMENT DE GAUCHE COMME DE DROITE DE NOUS AVOIR EMPOISONNE.

 

MAIS QUE FAIRE DE CEUX QUI N'ONT MÊME PAS LE DOSSIER MEDICAL A FOUNIR EN RAISON NOTAMENT POUR LES ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS, DE L'ARCHIVAGE DES DOSSIERS TRANSFUSIONNELS DONT LE DELAI

DE 20 ANS,AUJOURD'HUI 40 ANS ET IN FINE DE LEUR DESTRUCTION SELON UNE PROCEDURE PRECISE MAIS

INCONNUE DE CES VICTIMES DU GENOCIDE. D'OU UN MOT D'ORDRE DE TETRUIRE LE PLUS GRAND NOMBRE

DE DOSSIER MEDICAUX EN 1990.

 

POUR EUX, C'EST LA FIN DE LEUR ESPOIR, CAR ILS NE PEUVENT PAS PRESENTER CE QUE LA JUSTICE LEUR

DEMANDE ET CETTE CARENCE DE PREUVE INDEPENDANTE DE LEUR VOLONTE DEVIENT UN ECUEIL

INCONTOURNABLE LES EXCLUANT DE TOUT DROIT A REPARATION.

 

CETTE INEGALITE ET PERTE D'UNE CHANCE EST INTOLERABLE ET INADMISSIBLE.

 

LES POUVOIRS PUBLICS DOIVENT ENTENDRE NOTRE DETRESSE QUI PARFOIS DEVIENT DE LA COLERE,MAIS

NOUS AVONS DROIT A LA JUSTICE ET SI TOUT CELA N'EST PAS ENVISAGEABLE NOUS AVONS DROIT A L'EQUITE

 

TOUS LES HOMMES NAISSENT ET DEMEURENT EGAUX EN DROIT.

 

NOUS DEMANDONS DE L'AIDE ET A L'INSTAR DU DROIT MARITIME TOUT MARIN A LE DEVOIR DE PORTER SECOURS A CELUI QUI EST EN DETRESSE,SAUF EN CAS DE PERIL DE SA VIE OU DE SON EQUIPAGE,IL NE PEUT

ÊTRE OPPOSE A CES VICTIMES UN QUELCONQUE PERIL DE L'ETAT A PORTER UNE MAIN TENDUE A SES

CONCITOYENS.

 

PRECISANT LES CONDITIONS D'HINUMATION DES PERSONNES PORTEUSES D'UNE HEPATITE CE QUI CONFERE

A CETTE INFECTION LE QUALIFICATIF DESORMAIS RETENU PAR TOUTE LES JURIDICTIONS DE PREJUDICE

SPECIFIQUE DE CONTAMINATION.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 14:11

Le GENOCIDE de L'HEPATITE C - NON A-NON B.:

 

La Majorités des Tribunaux ont Contanné L'ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG, ainsi que leurs Assurances, A INDEMNISER LES VICTIMES DE TRANSFUSIONS SANGUINES et d'appliquer (dite loi KOUCHENER, L'ARTICLE 102

DU 4 MARS 2002) HORMIS LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MONTPELLIER QUI CONTINUE A NIER.

 

L'évidence: HÔNTE A CES JUGES qui ce permettent d'évaluer ou de refuser le préjudice subi par LES VICTIMES DU V.H.C.

HEPATITE C SUITE A DES TRANSFUSIONS SANGUINES.

 

Avant 1960 et 1980, les RESPONSABLES DE L'ETAT DE GAUCHE COMME DE DROITE AINSI QUE LES DIRECTEURES

DE CENTRE DE TRANSFUSIONS SANGUINES AVAIT CONNAISSANCE DU SANG CONTAMINER NON A NON B.

 

NOUS N'AVONS PAS A ÊTRE JUGE COMME DES DELINQUANTS avec une JUSTICE A DEUX VITESSE, L'ARTICLE 102

DE LA LOI prévois : QU'EN CAS DE CONTESTATION, RELATIVE A L'IMPUTABILITE D'UNE CONTAMINATION PAR LE

VIRUS DE L'HEPATITE C, ANTERIEUR A LA DATE D'ENTREE EN VIGUEUR DE LA PRESENTE LOI, le demandeur

apporte des éléments qui permette de présumer, que cette CONTAMINATION a pour origine une TRANSFUSION DE PRODUITS LABILES OU UNE INJECTION DE MEDICAMENTS DERIVES DU SANG.

 

Au vu de ces éléments, il incombe à la partie défenderesse de prouver que cette TRANSFUSION OU CETTE INJECTION N'EST

PAS A L'ORDRE DE LA CONTAMINATION.

 

LE JUGE FORME SA CONVICTION APRES AVOIR ORDONNE,EN CAS DE BESOIN,TOUTES LES MESURES D'INSTRUCTION QU'IL ESTIMES UTILES.

 

LE DOUTE PROFITE AU DEMANDEUR:

La responsabilité du fournisseur et du prescripteur de produits sanguin est désormais automatiquement acuise , sans faute.

La loi profite aux malade qui apporte la preuve de l'acte transfusionnel. Cependant elle exclue les VICTIMES dont les dossiers

ont étais détruits ou perdu suite comme il est facile de nous l'annoncer.......

 

DEPUIS 1991 ( INNODATION, DEMENAGEMENT D'ARCHIVES DANS UN AUTRE ETABLISSEMENS, NOUS NE DISPOSONS PLUS DE VÔTRE DOSSIER CELUI-CI AYANT ETE ELIMINE EN SON TEMPS.( a lire prochainement -le réglement des

archives Hospitalieres).

 

LES ARCHIVES HOSPITALIERE Y COMPRIS CELLE DE LA COMMISSION, ADMINISTRATIVE ET LES ARCHIVES MEDICAUX

SONT CONSERVEES AUX SIEGE DE L'ETABLISSEMENT.

 

TOUTEFOIS LES DOCUMENTS AYANT PLUS DE CENT ANS DE DATE,DOIVENT ÊTRE L'OBJET D'UN VERSEMENT AUX

ARCHIVES DEPARTEMENTALE (ART.13 DECRET DU 21 JUILLET 1936.).

 

POUR LES ETABLISSEMENTS COMMUNAUX, IL PEUVENT ÊTRE DEPOSES AUX ARCHIVES COMMUNALE OU

DEPARTEMENTALES , avec l'accord de la commission Administrative. En cas de supréssion d'un établissement, le

répertoire des archives est établi en cinq exemplaires.

 

L'UN D'EUX SERA CONSERVE DANS LES LOCAUX DES ARCHIVES DE L'ETABLISSEMENT- UN AUTRE SERA

REMIS AUX ARCHIVES DEPARTEMENTAUX. LE TROISIEME SERA ADRESSER AUX ARCHIVES NATIONAL A PARIS

LE QUATRIEMES AUX ARCHIVES DU DEPARTEMENT, SIEGE DE LA REGION, LE DERNIER AUX ARCHIVES DE LA

COMMUNE OU A DEFAUT A LA BIBLIOTEQUE.

 

UNE LOI EXISTE ELLE N'EST MÊME PAS RESPECTE:

Il est vrai que nous le petit peuple ( les MANANTS , LES GUEUX) nous n'appartenons pas aux POUVOIR DE L'ETAT, VOIR

L'AFFAIRE DU SANG CONTAMINE LES AFFAIRES JUTEUSES DE  MINISTRES DE GAUCHE, COMME DE DROITE, ET

LES DEPUTES RESPONSABLE ET COMME LES MINISTRES PAS COUPABLE.

 

LES GOUVERNEMENTS DE GAUCHE COMME DE DROITE,S'IL AVAIT EU LE COURAGE, L'HONNÊTETE D'UN BON

CITOYEN FRANCAIS, IL AURAIENT PU ENGAGER LEURES RESPONSABILITE D'EMPOISONEMENT,COMME A FAIT

LE GOUVERNEMENT CANADIEN EN 2006. RECONNAISSANT SA RESPONSABILITE, SUITE AUX TRANSFUSIONS ET

MIS EN PLACE UN FOND D'INDEMNISATION POUR LES VICTIMES CONTAMINEES PAR LE V.H.C. POST-TRANSFU-

SIONNEL.

 

HELAS, NOUS NE SOMME PAS AU CANADA ET L'ORGUEIL FRANCAIS EMPECHE NOS HOMMES POLITIQUES

(SI C'EST BIEN DES HOMMES) A RECONNAITRE LES ERREURES DU PASSE ET AINSI ASSUMER LEURS RESPONSA-

BILITES, C'EST BIEN CONNU, NOUS AVONS TOUJOURS TROIS TRAINS DE RETARD.

 

NOUS N'AVONS PAS A ÊTRE JUGE COMME DES DELINQUANTS, AVEC UNE JUSTICE ET DES JUGES INCOMPETANT

ET SURTOUT AYANT AUCUNE CONNAISSANCE DE LA SOUFFRANCE DES TRAITEMENTS ET DE LA PRECARITE. QUE NOUS SUBISSONS DEPUIS TAND D'ANNEE, AVEC LES TRAITEMENTS INTERFRONS,RIBAVIRINE, BI-

THERAPIE, TRITERAPIE ex ex....

 Ces ce que j'ai subi depuis 1993 et maitenant a faute d'avoir lutter cette contamination; comme VICTIME, je me trouvais au CANCER DU FOI ET MAITENANT TRANSPLANTE.

 

Pour l'Année 2011, j'espère que les JUGES QUI CE PERMETE DE NOUS JUGER, REGARDERONS EN PREMIER LES

PERSONNES RESPONSABLES DE L'ETAT, QUI  ONT DONNE L'ORDRE DE DETRUIRE TOUTES PREUVES DE DOSSIER MEDICAUX DEPUIS 1990.

 

LORSQU'ON ELIMINE DES DOSSIERS QUI ONT ATTEINT L'AGE DE LA  DESTRUCTION, ON EN CONSERVE

GENERALEMENT QUELQUE EXCEMPLAIRES A TITRE DE SPECIMENE.

 

ALORS OU CE TROUVE LES INFORMATIONS DU DOSSIER MEDICALE DES VICTIMES DU V.H.C.

 

QUI A DONNE L'ORDRE DE DETRUIRE LES PREUVES.

 

Derniére minute: je viens d'entendre à la télé question au Gouvernement l'affaire du MEDIATOR.

 

Réponse de Yavier Bertrand Ministre de la Sante.

 

TOUTE PERSONNE SERA SUIVI ET PRISE EN CHARGE PAR LA SECU....!

L'INDEMNISATION SERA RAPIDE ET JUSTE.

 

Vraiment ce Gouvernement se fou des VICTIMES DE L'HEPATITE C. la GAUCHE QUI DETRUIT EXPRES LES DOSSIERS

MEDICAUX DES VICTIMES DU GENOCIDE DE L'HEPATITE C NON A-NON B.EN 1991 D'OU LA GRANDE MAJORITEE N'ON PU RETROUVER TRACE DE DOCUMENT SE QUI ARRANGE SE GOUVERNEMENT POUR INDEMNISER LES

VICTIMES. et la YAVIER Bertrand engage le Gouvernement dans un procé rapide et se fait entendre.

 

mais pour les VICTIMES DU GENOCIDE HEPATITE C LE GOUVERNEMENT N'A TOUJOURS PAS RECONNUE SA

RESPONSABILITE EN TANT QU'EMPOISONNEUR.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 13:35

 

 

Article de Présse du 12/02/1994.

 

 

Association de Défence des VICTIMES HEPATITE (Anciennement  A.D.V.T.S.) Association de défence des VICTIMES DE LA

TRANSFUSION SANGUINE.

 

Hépatite C: PLAINTE POUR ( CONTAMINATIONS)

 

L' Association de défense des VICTIMES de la TRANSFUSION SANGUINE  a porté plainte devant le Conseil de l'ordre des

médecins contre le docteur "Bahman Habibi" ancien dircteur du Centre national de TRANSFUSION SANGUINE " et ses

COMPLICES" quelle accuse d'avoir laisser CONTAMINER des patients par le VIRUS de L'Hepatie C (hépatite non-non b.)

 

l'Ordre national des médecins et une copie a été diffusée à la presse.

 

L' A .D.V.T.S. qui affirme compter 2 000 adhérents contaminés par ce virus, va également déposer plainte au pénal pour

"EMPOISONNEMENT" contre le Dr Habibi.

 

A l'appui de sa plainte l' A.D.V.T.S. cite entre autres les travaux scientifiques d'un rapport du Doct Habibi, portant sur la

" prévention des hépatites post-transfusionnelles" et datant de 1988. Selon cette association,ce rapport prouve que les risques

de CONTAMINATIONS ETAIENT CONNUS A L' EPOQUE.

 

 Le Doct Habibi, ancien adjoint du Doct Michel Garetta au C.N.T.S. avait été mis en cause dans l'affaire du sang CONTAMINE

PAR LE VIRUS DU SIDA.

 

Pourtant PUBLIQUEMENT MIS EN CAUSE DES LE DEBUT DE L'AFFAIRE DU SANG CONTAMINE.

IL N'A CEPENDANT JAMAIS ETE MIS EN EXAMEN.

 

Voici pour mois les RESPONSABLES du GOUVERNEMENT DEPUIS GEORGES POMPIDOU du 8 JANVIER 1966 AU

8 AVRIL 1967. Pour EMPOISONNEMENT DU GENOCIDE HEPATITE NON A NON B.

 

RESPONSABLES  MAIS PAS COUPABLE!!!!! ENCORE UNE FOIS

 

Ministre de la santé publique et de la Population--------------------------------------------- M  jean Bernard CHENOT.

                                                                                                                                       M  Joseph  FONTANET.

Deuxiéme Gouvernement Georges POMPIDOU 28 novembre 1962 au 8 jan 1966.

Ministre de la Santé Publique et de la Population -------------------------------------------- M  Raymond  MARCELIN.

 

Troisiéme Gouvernement Georges POMPIDOU 8 janvier 1966 au 1 avril 1967.

Ministre des affaires Sociales----------------------------------------------------------------------M  Jean-Marcel JEANNENEY.

 

Quatriéme Gouvernement Georges POMPIDOU 6avril 1967 au 31 mai 1968.

Ministre des Affaires Sociales----------------------------------------------------------------------M  Jean-Marcel JEANNENEY.

 

Quatriéme Gouvernement Georges POMPIDOU(remanié) 31 mai 1668-10 juillet 1968

Ministre des Affaires Sociales----------------------------------------------------------------- ----M Maurice SCHUMANN.

 

Gouvernement Maurice COUVE DE MURVILLE 10 JUILLET 1698-20 juin 1969.

Secrétaire d'Etat aux affaires Sociales-----------------------------------------------------------M Pierre DUMAS

 

Gouvernement de Jacque CHABAN-DELMAS 20 JUIN 1969-5 JUILLET 1972.

 

Présidant de la République Georges POMPIDOU 19 JUIN 1969-2 avril 1974.

Décés de Monsieur POMPIDOU         2 avril 1974.

 

 Ministre de la Santé et Sécurité Sociale---------------------------------------------------------M Robert BOULIN.

 

Premier Gouvernement Pierre MESSMER 5 JUILLET 1972-28 mars 1973.

Ministre de la Santé--------------------------------------------------------------------------------- --M Jean FOYER.

 

Deuxiéme Gouvernement  Pierre MESSMER 2 avril 1973-27 février 1974.

Ministre de la santé et de la Sécurité Social------------------------------------------------------M Michel PONIATOWSKI.

 

Troisiéme Gouvernement Pierre  MESSMER 27 février 1974-27 mai 1974.

Ministre de la santé et de la Sécurité Sociale-----------------------------------------------------M  Michel PONIATOWSKI.

 

Gouvernement Jacque CHIRAC 27 MAI 1974-25 août 1976.

Ministre de la Santé-------------------------------------------------------------------------------------M Simone VEIL.

 

Premier Gouvernement Raymond BARRE 25 AOÜT 1976-29 mars 1977.

Ministre de la santé -------------------------------------------------------------------------------------M Simone VEIL.

 

Deuxiéme Gouvernement Raymond BARRE 28 mars 1977-31 mars 1978.

Ministre de la Santé--------------------------------------------------------------------------------------M Simone VEIL.

 

Troisiéme Gouvernement  Raymond BARRE 3 avril 1978 -13 mai 1981.

Ministre de la Santé--------------------------------------------------------------------------------------M Jacque BARROT.

 

Deuxième Gouvernement Pierre MAUROY 22 juin 1981--22 mars 1983.

Ministre de la Santé---------------------------------------------------------------------------------------M Jack RALITE.

 

Troisième Gouvernement Pierre MAUROY 22 MARS 1983--17 juillet 1984.

Ministre des Affaires Sociales et de la Solidarité---------------------------------------------------M Edmond HERVE.

 

Gouvernement de Laurant FABIUS 17 JUILLET 1984--20 mars 1986.

Secrétaire d'Etat de la Santé---------------------------------------------------------------------------M Edmond HERVE.

 

Gouvernement Jacque CHIRAC 20 mars 1986--10 mai 1988..

Secrétaire D'Etat chargé de la Santé-----------------------------------------------------------------M  Edmond HERVE.

 

Gouvernement  Michel ROCARD 10 mai 1988---22 juin 1988.

Ministre Chargé de la Santé-----------------------------------------------------------------------------M Claude EVIN.

 

 

 

Presidant de la République. François MITTERRAND 21 mai 1988---17 mai 1995.

Ministre chargé de la Santé------------------------------------------------------------------------------M Claude EVIN.   

                                             

 

   Mons Gaudry ch.                                              

                                                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 13:29

Affaire Médiator. SI dans les années 1990, les médias avais informé les VICTIMES du GENOCIDE de l'EPATITE C nous ne serions  pas plus d'un milions de VICTIME. Naturellement la FRANCE c'est la FRANCE. Pour les responsables de l'Etat il

 faut au moins 10 ans de réfléction pour pouvoire retiré ce comprimé. Pour le GENOCIDE de l'HEPATITE C c'est la

  même choses, l

 

  La Contamination par le virus de l'HEPATITE C, c'est la troisieme  affaire du sang contaminé écrit brutalement  AQUILIRO MORELLE médecin-énarque qui analyse les faiblesses du passées du systéme de santé publique en

FRANCE. Mai pour comprendre cette épidémie il faut revenir aux liens entre la Transfusion sanguine et l'hépatite c

 

La contamination par transfusion est évidente, massive, longuement répertorier dans les articles médicaux.

(c'est le risque du métier, dit -on.) d'autant que les équipes cliniques sont de plus en plus demandeuses de produits sanguins. En parlan du Médiator le Gouvernement prépare surement l'élection Présidentiel de 2012, il est vrai que là

l'Etat sengage au débat, car elle ne se sens pas responsable, à moins que dans les mois à venir des tétes du gou-

venement tomberon. Es-que Jacque Servier sera le seul mis en cause?..

 

La Ministre de la santé et les services sanitaires et d'autres personnes du Gouvernement seront-il coupable...!

 

Comme d'habitude en FRANCE les personnes qui représente l'Etat ne sont jamais responsable.

 

Voire pour le SANG CONTAMINE....Le médiator a quand même était mis en vente de 1976 à 2009, faite le calcule et

personne n'a réagis ?..C'est la même choses pour le sang contaminé. Au début des années 80, c'est l'époque surtout

du sida. et du  v.i.h. du  virus de l'hépatite c (v.h.c.) les voies de contamination sont presque paralléles; la voie sanguine et l'échange de seruingue étant que la contamination par voie sexuelle de l'hépatite c et trés faible.

 

En mai 1983 pour cause de sida,une circulaire de la Direction Générale de la santé demande trés précisement aux responsable de collectes de sang (de séléctionner les donneurs. Les raisons invoqués sont claire: faute de savoir à 

l'époque isoler le virus du sida.

 

Il faut exclure des dons du sang les personnes ayant des comportements à risque. Cette sélection des donneurs

s'impose, et certains pays Européens la mettent en oeuvre diminuant du même coup l'épidémie de sida et de l'hepatite c.

 

EN FRANCE,IL EN EST RIEN. Zavier Bertrand Ministre de la santé,se dit stupéfait par les mots de Jacque Servier je

site(comme quoi il y aurais eu trois morts) Alors je dit à Zavier Bertrand(avant de porter un jugement sur les autres, 

Qu'il  regarde comment le Gouvernement de droite de Raymond Barre 13 mai 1981 au Gouvernement Jacque

Chirac du 10 mai 1988 c'est comporté devant les VICTIMES TRANSFUSIONNELLE DE L'HEPATITE C.

Dans le prochain article je metterais les noms de tous ces Ministres de la santé et les secrétaires d'Etat auprés du 

Ministre de la Santé. 

Repost 0
Gaudry Christian
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:40

numerisation0001.jpg 

Le Génocide de l’Hépatite C non A non B de 1965 a 1990 par le Gouvernement de Gauche

Comme de Droite. Suite à des hémorragies Digestives Importantes en 1967, rectorragie  de

Nature indéterminée imposant des Transfusions Sanguines à l’hôpital LAENNEC du 3 avril au

1 mai 1967.Le texte de la faculté de médecine de STRASBOURG en date du 14 septembre 2001

Confirme bien les ulcères duodénaux provoquent des hémorragies importantes.

En 1992, non hépatite c , les testes de dépistage n’existant qu’à cette date notamment les tests

ELISA et RIBA. Le génotype 1 b est particulièrement résistant au traitement et en général lié à

une  contamination POST-TRANSFUSIONNELLE. La jurisprudence notamment l’arrêt du 29 janvier

2007 publié au recueil LEBON, fixe les contours du rôle du juge.

M° GAUDRY. Christian.

 

Repost 0
genocidehepatitec.over-blog.fr
commenter cet article

Présentation

  • : Christian.Gaudry
  • Christian.Gaudry
  • : brun, je donne de mon temps pour les autres,aimable,courtois,et je fais la cuisine, le repassage et le ménage. bisous..68 ans.
  • Contact

Recherche

Liens